Nouveautés :  Femmes - Hommes Livraison Gratuite dès 70€ Satisfait ou Remboursé 50 jours

L'histoire du Fedora


Le chapeau Fedora est un classique et mythique accessoire de la chapellerie. C’est un chapeau avec de larges ou moyens bords et trois creux, un sur le dessus et deux sur l’avant, qui forment des "fossettes". A l'origine pour homme, il plaît aujourd'hui de plus en plus aux femmes.
Sa forme pleine de charisme lui donne une allure de leader, de chef et d’aventurier. Elle permet aussi de l'attraper facilement d'une main, pour se découvrir devant les dames.
 
Il est aussi appelé "Borsalino", du nom de celui qui lui a donné sa forme contemporaine, le chapelier Giuseppe Borsalino, qui en a fait son modèle phare. Il devient célèbre et se répend dans le monde entier à partir de 1900, où il fut primé lors de l'exposition universelle de Paris.

Décryptons l’histoire de ce couvre-chef qui est de loin celui qui remporte le plus de succès.

Plusieurs théories quant à l’origine du fedora

Une femme comme Egérie

Bien que ce soit un chapeau très masculin, le nom "Fedora" provient d’une pièce de théâtre de l'auteur Français Victorien Sardou présentée à Paris en 1882 et dont l'héroïne, Sarah Bernhardt incarnait et jouait "Fedora".

C’est un drame policier qui sera même adapté en un opéra en trois actes quelques années plus tard. Pour le rôle, l’actrice Sarah Bernhardt portait un chapeau en feutre mou qui deviendra l’accessoire star de l’époque. Il deviendra, au fil du temps, le couvre-chef des durs à cuire, des gangsters de Chicago, des détectives privés, des reporters et de pratiquement toute la gente masculine surtout dans les années 30.

Un peu plus tard, les suffragistes, les femmes qui revendiquent l’égalité des droits civiques avec les hommes vont choisir le Fedora comme signe d’appartenance au mouvement.


 

La répression italienne

A l’époque, le melon était le chapeau du moment. Lors de longue marche vers l’unification italienne, les manifestations étaient violemment réprimées et les chapeaux matraqués. Ils étaient ainsi déformés, avec une fente au milieu, ce qui aurait inspiré Giuseppe Borsalino (1834-1900), le fondateur de la marque éponyme.

Il a mis au point un design qui permettait de facilement enlever le chapeau, en appuyant sur les côtés.




Le Fedora au cinéma


Au Cinéma, nous comptons beaucoup d’apparitions de Fedora. Le plus célèbre est bien sûr celui d’Indiana Jones. Harrisson Ford le porte avec une tenue d’aventurier, dans un style dit "safari" (bord rabaissé à l'arrière). Le charisme et l’allure du professeur Jones Junior n’en sont que rehaussés. Le chapeau a d’ailleurs vu ses ventes décoller grâce au film. Sa manière de le porter, un bord retombant à l’avant et à l’arrière en a séduit plus d’un.

Le Fedora a aussi été porté par Humphrey Bogart dans le film Casablanca, ainsi que par Alain Delon et Jean-Paul Belmondo dans le film Borsalino.



Les chapeaux en général, et le Fedora en particulier, ont toujours eu une place de choix dans le septième art, et ce sera encore le cas pour longtemps. C’est le chapeau par excellence, celui que doit compter votre garde-robe si vous ne devez avoir qu’un seul chapeau ! Vous pourrez alors l’arborer partout tout en racontant son histoire avec fierté.

 

 

Chapeau Le guide ultime du chapeau
Casquette, Béret
Bonnet
Designers
Capcho Coal Kopka Stetson

Sac, Accessoires
Petite Maroquinerie
Portefeuille Porte-monnaie
remonte ton pantalon !
Bretelles Ceinture costume Ceinture jean